ACTU - Action civile contre les "tarifs surévalués" des autoroutes

Publié le 17 Février 2015

Source photo: le blog Transports du Monde.fr

Source photo: le blog Transports du Monde.fr

L’ancienne ministre Corinne Lepage a décidé de fédérer les usagers mécontents des autoroutes A1, A6, A7, A9 et A13. Estimant que ces ouvrages anciens sont amortis, leur tarif est surévalué de quelque 20 %. Elle invite les conducteurs à réclamer un remboursement auprès des concessionnaires. En cas de refus, l’avocate se dit prête à les appuyer dans d’éventuels recours devant les tribunaux. Cette initiative, qui a reçu le soutien du ministre des Finances, Michel Sapin, est jugée « caricaturale » par l’Association des sociétés françaises d’autoroutes (Asfa).

Page 26 du Figaro Économique du samedi 14 février 2015

Vous avez été des millions à passer pendant des années sur ces autoroutes privées et selon Corinne Lepage, vous avez payé 20% plus cher votre trajet sur ces autoroutes.

La semaine dernière la présidente de Cap21 a décidé de se rapprocher du fameux site "Actioncivile.com" pour contester les tarifs pratiqués par les différentes sociétés d'autoroutes depuis cinq ans et prétendre à un remboursement de 20% sur justification du ticket de caisse de péage du prix de vos passages sur ces autoroutes. En effet, les autoroutes A1, A6, A7, A9 et A13 ont été construites les années 60-70 et elles ont été largement rentabilisées. Corinne Lepage et les juristes estiment que les 20% du prix payé par les usagers ne servent qu'à renflouer encore plus les caisses des sociétés d'autoroutes (SAPN, SANEF, APPR...) qui ont vu leur bénéfice doubler entre 2003 et 2013 selon l'Autorité de la Concurrence.

Corinne Lepage explique son action au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC/RMC Découverte:

Côté gouvernement, on applaudit cette action lancée et les réflexions de travail sur le sujet vont continuer.

Quant aux sociétés d'autoroutes, elle contestent bien sûr cette action, elles estiment que cette action civile "ne repose sur aucune réalité juridique ou économique" et que l'argent perçu des péages répond parfaitement au code de la voirie routière.

Alors si vous faites partis de ces usagers réguliers des autoroutes A1, A6, A7, A9 et A13, n'hésitez pas à vous tourner vers les juristes du site Actioncivile.com pour récupérer 20% de la somme que vous avez versée aux péages de ces autoroutes. Seule condition: posséder les tickets de caisse de vos passages sur ces autoroutes ces cinq dernières années.

Pour toute remarque ou suggestion, ça se passe dans la rubrique Contact.

N'hésitez pas également à partagez vos articles préférés sur les réseaux sociaux, à laisser des commentaires ainsi qu'à vous abonnez à mon blog (via OverBlog, Twitter, Google+ ou par Mail) pour être au courant des prochains articles qui seront publiés.

Pour aller plus loin: